Étiquette : Protection

Focus sur les dauphins du Golfe du Lion

 

Le « whale watching » signifie, littéralement, « observation des baleines ». Ce terme est également utilisé pour désigner l’activité d’observation des cétacés en mer. Cette pratique se développe de plus en plus sur les côtes françaises.

Les dauphins sont de nature très curieux, il n’est donc pas rare de les croiser en mer. Néanmoins, il est important que vous preniez conscience que cet environnement n’est pas le vôtre mais le leur.

 

Différentes espèces

Il existe différents spécimens de dauphin en Méditerranée. Sur les côtes du Golfe du Lion, les dauphins que nous croisons sont des delphinidés de taille moyenne (3 à 4 mètres).  Ces Tursiops truncatus, de leur nom scientifique, sont reconnaissables à leur pigmentation grise, légèrement plus clair sur le ventre. Leur tête présente la particularité d’avoir un rostre assez court et épais mais bien distinct du melon. Quant à l’aileron dorsal, il est assez grand et de forme variable falciforme.

Environ 200 individus sont répertoriés dans le golfe. Cette espèce très côtière s’observe non loin des côtes aux abords des embarcations qu’elle escorte volontiers.

Les règles à respecter

Un code de bonne conduite a été mis en place afin de cadrer la pratique consistant à observer des mammifères marins et notamment les dauphins. Ce code est disponible dans son intégralité sur Sanctuaire Pelagos.

Retenez que lorsque vous avez la chance d’avoir les dauphins qui rejoignent le bateau, profitez de l’instant, sans tenter de les toucher directement ou à l’aide d’un instrument. Il est également interdit de tenter de se baigner à proximité ou de les nourrir.

Les menaces sont déjà nombreuses

Les grands dauphins de Méditerranée sont une espèce à faible effectif. En effet, ils sont largement menacés par les interactions humaines. Les principales menaces résident dans la surpêche qui impacts les ressources halieutiques, la forte fréquentation touristique et la présence des filets de pêches dans lesquels ils se retrouvent souvent piégés.

En 2004, le programme Life LINDA a été mis en place pour garantir une cohabitation harmonieuse entre l’Homme et l’animal. Ce programme a permis l’étude et l’instauration de pratiques alternative qui se sont révélé sur les 3 ans et demi d’observation, efficace.

 

My Boat Club comme vous le savez soutient les efforts engagés dans la protection des espèces marines et de leur habitat. Le dauphin est un animal dit « protecteur » alors protégeons le en retour.

Apprenons les gestes qui sauvent aussi la mer

Une action qui doit être collective

La mer méditerranée possède une biodiversité très riche. Seulement, en tant que première destination touristique de France, près de 38 millions de touristes séjournent sur le littoral soit près de 8 fois la population permanente.

Les usagers du littoral, quel que soit l’activité qu’ils pratiquent, se concentrent tous sur une zone très restreinte et ceci peut porter atteinte au milieu. Des règles et des lois sont toutefois instaurées pour en assurer la protection mais leur méconnaissance contribue au déséquilibre des écosystèmes et des espèces. Les enjeux en la matière sont importants car les situations ne sont pas encore irréversibles.

Nous sommes des professionnels mais nous sommes avant tout des passionnés par conséquent, nous faisons le choix de prendre part à l’action. Il est de notre devoir de vous informer.

La connaissance contre l’indifférence

My Boat Club Carnon et Nice souhaitent faire prendre conscience au plus grand nombre, de l’importance de préserver l’environnement marin. Communiquer sur le sujet c’est s’obliger à se poser les bonnes questions. L’intérêt de notre article est de mettre l’accent sur les espèces menacées et sur la manière dont nous pouvons tous agir.

1 – Choisir sa zone de mouillage en mer

Pour la protection des Herbiers de Posidonies (Protégées en France par l’arrêté du 19 juillet 1988, JO du 9 Août 1988), il est nécessaire de préférer les fonds sableux reconnaissables par leur couleur claire.

2 – Gestion des déchets

Avant de partir, il est préférable de conditionner vos aliments dans des boites réutilisables. Sur le bateau, prenez garde aux pertes dues au vent ou au mouvement. Enfin à votre retour, utilisez les containers de tri et respectez les consignes.

3 – Bronzage

La saison estivale est toujours l’occasion de recharger ses batteries et faire le plein de soleil. Néanmoins, quelques gestes peuvent également être adoptés à ce niveau. Le mouvement Ecogestes Méditerranée, préconise l’usage de lait solaire ou tout autre produit soluble dans l’eau plutôt que d’huile solaire. En effet, les couches d’huiles forment un écran à la surface de la mer diminuant la photosynthèse indispensable à la vie même sous-marine.

4 – Pêche

Il est indispensable pour préserver les ressources de respecter les tailles de capture minimales et le matériel autorisé.  Au sein de MyBoatClub, nous vous fournissons le matériel nécessaire et nous sommes en capacité de vous donner les informations dont vous avez besoin.

 

 

My Boat Club tient à rester pour ses membres, l’interlocuteur principal en matière de protection environnementale. C’est pourquoi, nous avons tenu par cet article à faire le point avec vous sur les bonnes pratiques en ce début de saison. L’équipe My Boat Club se tient à votre disposition pour échanger sur le sujet.