Focus sur les dauphins du Golfe du Lion



 

Le « whale watching » signifie, littéralement, « observation des baleines ». Ce terme est également utilisé pour désigner l’activité d’observation des cétacés en mer. Cette pratique se développe de plus en plus sur les côtes françaises.

Les dauphins sont de nature très curieux, il n’est donc pas rare de les croiser en mer. Néanmoins, il est important que vous preniez conscience que cet environnement n’est pas le vôtre mais le leur.

 

Différentes espèces

Il existe différents spécimens de dauphin en Méditerranée. Sur les côtes du Golfe du Lion, les dauphins que nous croisons sont des delphinidés de taille moyenne (3 à 4 mètres).  Ces Tursiops truncatus, de leur nom scientifique, sont reconnaissables à leur pigmentation grise, légèrement plus clair sur le ventre. Leur tête présente la particularité d’avoir un rostre assez court et épais mais bien distinct du melon. Quant à l’aileron dorsal, il est assez grand et de forme variable falciforme.

Environ 200 individus sont répertoriés dans le golfe. Cette espèce très côtière s’observe non loin des côtes aux abords des embarcations qu’elle escorte volontiers.

Les règles à respecter

Un code de bonne conduite a été mis en place afin de cadrer la pratique consistant à observer des mammifères marins et notamment les dauphins. Ce code est disponible dans son intégralité sur Sanctuaire Pelagos.

Retenez que lorsque vous avez la chance d’avoir les dauphins qui rejoignent le bateau, profitez de l’instant, sans tenter de les toucher directement ou à l’aide d’un instrument. Il est également interdit de tenter de se baigner à proximité ou de les nourrir.

Les menaces sont déjà nombreuses

Les grands dauphins de Méditerranée sont une espèce à faible effectif. En effet, ils sont largement menacés par les interactions humaines. Les principales menaces résident dans la surpêche qui impacts les ressources halieutiques, la forte fréquentation touristique et la présence des filets de pêches dans lesquels ils se retrouvent souvent piégés.

En 2004, le programme Life LINDA a été mis en place pour garantir une cohabitation harmonieuse entre l’Homme et l’animal. Ce programme a permis l’étude et l’instauration de pratiques alternative qui se sont révélé sur les 3 ans et demi d’observation, efficace.

 

My Boat Club comme vous le savez soutient les efforts engagés dans la protection des espèces marines et de leur habitat. Le dauphin est un animal dit « protecteur » alors protégeons le en retour.